réduire le stress sophro

Le stress c’est du « Ciné »

Le stress c’est du CINé … Mais non je ne suis pas en train de vous dire que le stress n’existe pas et que vous vous faites des films ! Le stress existe bel et bien et il a tendance à gâcher la vie de bon nombre de personnes qui en souffrent de manière chronique.
En réalité, je voulais vous parler des travaux de Sonia Lupien, directrice du CESH (centre d’étude sur le stress humain) et professeur de psychiatrie à l’université de Montréal. « Ciné » est en réalité un acronyme qui liste les principales caractéristiques qui engendrent chez la personne ce fameux (et douloureux) stress.

  • Le Contrôle que l’on peut percevoir d’une situation. Quel est mon degré d’action possible sur telle situation ? Est-ce que je la subis passivement ou bien je peux agir pour la modifier ?
  • L’Imprévisibilité d’une situation. Est-ce que ceci me surprend complètement, je ne l’avais pas prévu ou bien pouvais-je m’y attendre ?
  • La Nouveauté d’un événement. Est-ce que j’ai déjà rencontré ce type de situation auparavant ou bien est-ce la première fois ?
  • l’Ego est-il menacé ? En d’autres termes, mon estime de moi est-elle menacée par la situation ?

Voici donc la recette parfaite pour mener au stress ! Finalement on se rend compte que beaucoup, dans la survenance du stress, repose sur notre perception de la réalité. En changeant cette perception on peut alors baisser le niveau de stress. Mais il faut toujours en garder un minimum, car le stress a un rôle dans notre survie, dans notre manière d’aborder une situation. Néanmoins, le trop plein de stress ou celui qui n’a pas lieu d’être peut être modulé grâce à la sophrologie. Un changement de perspective, une prise de conscience relative notamment à l’estime de soi (Ego) ou au contrôle perçu que l’on a d’une situation particulière.